Course du dimanche…

L’air frais sur mon visage, la chaleur du soleil sur ma peau, les feuilles qui dansent au vent… Le long du canal, un cours de claquettes en plein air.

Reprendre possession des espaces publics !

Passer sous les glycines en fleurs, leur parfum charrié par le vent. M’arrêter, humer l’air, prendre les grappes violettes en photo.

Rentrer à la maison, la tête remplie d’idées créatives…

— Extrait du journal des instants. Projet 24 saisons, printemps : l’air léger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *