Violoniste

On dit qu’à la chambre sous les toits vivait une violoniste dans les années 1940 ; on dit aussi qu’elle était juive, et que parfois, on entend encore un air mélancolique se disperser le long de la cage d’escalier.

(Writober jour 26)
(52 micronouvelles en 2018 – 45/52 – série : en une phrase)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *