Le jour où…

Le sifflet du train retentit sous la verrière de la Gare de Lyon. Elle était Marseillaise et rendait visite à sa sœur sur Paris. Il était Lillois et revenait d’un week-end entre amis dans la région lyonnaise. Ils étaient installés dans la même voiture, à quelques sièges l’un de l’autre.

Elle avait trente-deux ans, il en avait trente-quatre. Elle venait de rompre avec son compagnon, parti travailler au Canada. Il ne s’était pas engagé dans une relation longue depuis bien longtemps.

Elle attrapa sa valise et descendit maladroitement du wagon. Derrière elle, le nez plongé dans son smartphone, il ne vit pas qu’elle aurait eu besoin d’aide pour tirer sa valise sur le marchepied.

Quelques minutes plus tard, elle serra chaleureusement sa sœur dans ses bras, et il passa devant les deux femmes pour descendre les escalators du métro.

C’était le jour où la Marseillaise et le Lillois ne se rencontrèrent pas.

(52 micronouvelles en 2018 – 2/52 – série : Élément déclencheur)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *