Miroir, mon beau miroir

Il était une fois un royaume paisible, géré par une reine connue pour sa grande beauté. Dans son château se trouvait un miroir aux propriétés toutes particulières : si on lui posait une question, n’importe laquelle, le miroir se troublait avant de faire apparaître la réponse dans son reflet.

La reine avait souvent recours à ce miroir. Les années passaient, et chaque matin, elle ressortait de la salle du miroir, un grand sourire aux lèvres. Mais un jour, ce fut la mine furieuse qu’elle sortit de son entrevue avec le miroir. Elle fit appeler ses conseillers et donna ses ordres. Tout le monde s’agita dans le château ce jour-là.

D’aucuns pensaient que la reine, autrefois connue pour sa grande beauté, enrageait d’avoir appris l’existence d’une jeune fille plus belle qu’elle.  En effet, une demoiselle au teint d’albâtre, vivant avec une compagnie de nains, était si belle que même les animaux de la forêt la suivaient dans ses promenades.

Mais il n’en était rien. La reine, occupée à diriger son royaume, n’avait que faire de son apparence physique. Tous les matins, elle espionnait les ennemis du royaume à l’aide de son miroir, et ce matin-là, elle apprit qu’un seigneur rival préparait la guerre contre son fief.

Elle passa les mois suivants à préparer son armée et protéger son peuple, n’ayant cure de l’âge qui flétrissait ses traits ou de la jeune demoiselle au teint de neige.

Au fil des semaines, aidée de ses conseiller et du miroir, la reine parvint à repousser la menace du seigneur ennemi, avant de retourner à la gestion quotidienne de son peuple.

Personne ne vint perturber la tranquille vie des nains et de leur jolie demoiselle, qui finit par se trouver un jeune époux au village, avec qui elle coula des jours heureux.

(52 micronouvelles en 2018 – 8/52 – série : microfables)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *