La renaissance printanière

La nature bruisse. Elle pousse en silence. Puis elle chante. Chaque jour, nous découvrons un nouvel indice de l’arrivée du printemps…

Si la nature est toujours changeante, la renaissance printanière est le moment de l’année où la transformation se fait spectaculaire.

D’une journée à l’autre, les branches brunes se parent de bourgeons d’un vert tendre, puis de jolis pétales blancs qui s’évaporent au vent le jour suivant. Et chaque matin, le ciel se fait un peu plus bleu à l’heure du lever.

un carré azur
premiers soleils de printemps
les toits de Paris
— 19.03.2019

Pour l’illustration principale de la micro-saison, j’ai opté pour les fleurs de cerisier, symbole traditionnel du début du printemps au Japon.

J’adore ces branches de cerisiers qui fleurissent en quelques jours à peine puis s’évaporent au vent pour laisser place à un joli feuillage d’un vert printanier.

C’est le symbole par excellence du caractère éphémère de ces 24 micro-saisons, alors je tenais à représenter les fleurs de cerisier dans le cadre du projet !

Pour être honnête avec vous, mes chers êtres humains, j’ai eu du mal à composer cette micro-saison avec les événements en cours au moment où je publie ce billet.

La renaissance printanière, pour moi, représente ce moment de l’année où on prend plaisir à mettre le nez dehors, se promener au parc, redécouvrir les plaisirs de la nature, même lorsqu’on est en ville.

Et cette année, je n’ai guère pu en profiter…

Par contre, le confinement m’a rendue particulièrement créative ! J’ai reproduit une version numérique de mon journal d’artiste “façon Sei Shônagon” où je publie notamment des éléments du projet 24 saisons à mesure où je les crée.

Vous pouvez attendre le petit récap de la micro-saison, comme celui-ci, que je vais continuer à publier par ici, ou vous pouvez découvrir les bribes de la micro-saison en cours (haiku, listes, petits textes, photos…) sur le temps conté !

Rendez-vous très bientôt pour la prochaine saison…

3 Comments

  1. Pingback: L’éveil chaotique – florieteller

  2. Vylmadrim

    J’ai la chance de voir les bourgeons sortir dans le parc en face de mon balcon, c’est impressionnant la vitesse à laquelle ils poussent… Jolie illustration et haïku ! <3

  3. Pingback: Le projet 24 saisons – florieteller

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *