Dans le podcast de cette semaine, je vous présente la pratique créative de la liste de graines, qui m’aide à explorer et cultiver mon imaginaire intérieur pour changer mon état d’esprit et avancer vers ce qui me fait vibrer…

Points abordés.

  • L’évolution de ma vision du monde ces 5 dernières années en tant qu’artiste indépendante.
  • La présence des pensées parasite et des émotions désagréables.
  • “Le piège du bonheur” de Russ Harris et la thérapie ACT.
  • Un travail intentionnel pour faire évoluer notre vision du monde (notre imaginaire intérieur).
  • Planter de nouvelles graines de pensées et prendre le temps de les cultiver.
  • Un exemple concret : ma vision du métier d’écrivain et du monde de l’édition.
  • Pourquoi c’est si précieux de mettre de la conscience sur notre imaginaire intérieur et de le cultiver avec intention.
  • Une graine ne pousse que si elle est alignée avec vos valeurs profondes : trouver vos propres graines de pensée.
  • La pratique créative de la liste de graines.
  • En bonus sur Patreon : ma liste de graines sur l’art et l’argent.
  • La fiche pratique avec accompagnement audio de la liste de graines sur la boutique.

Retrouvez le script complet de l’épisode en PDF sur Patreon pour les voyageurs et plus !

2 Comments on “Liste de graines | BN151”

  1. Merci pour cet épisode!
    Au départ, je me sentais un peu sur la défensive par rapport au sujet. Mais je me suis rendu compte que c’était en réaction à l’idée d’un changement non souhaité; j’ai peur de me laisser influencer et de dériver loin de mes valeurs à moi. Ce qui est un autre sujet, que tu as déjà abordé dans d’autres contenus…
    Et, justement, peut-être qu’à trop m’inquiéter de garder le cap, je me montre trop rigide, et j’ai du mal à accueillir les évolutions positives. T’écouter m’a fait prendre conscience que je suis en réalité engagée depuis plusieurs mois dans une évolution profonde de certaines croyances (ce dont je suis capable en tant que personne, capable d’apprendre, de changer notamment)… Je le sais, mais je n’en avais pas pris la pleine mesure, et ça m’empêchait d’en assumer complètement certaines conséquences. Comme… le fait que ça prend du temps, comme tu le dis, et aussi que le changement doit être accepté en tant que changement. Une partie de moi ne voulait changer que pour pouvoir revenir à ce que j’avais/étais avant, paradoxalement. Et je réalise que c’est non seulement impossible et que je vais bien devoir en faire mon deuil, mais que ça me freine et me limite dans mon évolution…
    Je vais essayer de faire ma propre liste de graines.

    • Oh c’est très intéressant comme retour sur la question du changement et de l’influence extérieure, merci beaucoup de l’avoir partagé avec moi 🙂 C’est vrai que le changement peut faire peur, mais j’ai tendance à penser que notre évolution en tant qu’être humain vise justement à se rapprocher, au fil du temps, de qui nous sommes déjà au fond de nous, laisser s’exprimer notre nature intérieure en quelque sorte !

Leave a Reply to florieteller Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *