13.01.2024

Bonjour bonsoir !

J’espère que ce début d’hiver vous est doux. Ici, je profite d’une ambiance cocon, tisane en main et bougie libérant son parfum dans l’atelier parsemé de lampes d’ambiance. Passé dix-sept heures, la lumière du jour commence à faiblir et, deux ans après avoir écrit pour la dernière fois dans cet espace, j’ai ressenti l’envie de noircir à nouveau les pages de ce blog abandonné (coquillages et crustacés —).

Quel meilleur sujet pour cette reprise que ce rituel de capsule annuelle, malheureusement mis de côté en janvier dernier ?

Un rituel qui me tient pourtant fort à cœur, quand je vois la nostalgie que m’évoque la lecture des capsules précédentes, comme un rendez-vous de grande sœur avec la Florie du passé. C’est aussi un instantané de mon imaginaire intérieur d’artiste et être humain, un cliché à un moment donné de ma vie, qui révèle mes peurs, mes intentions et mes réflexions, comme celles de 2021, 2020, 2019

J’ai pris le temps de relire ces trois dernières capsules avant de m’installer devant la page blanche de celle-ci. Ce qui me frappe le plus, malgré la diversité des projets que j’ai menés et des événements que j’ai vécus, c’est de constater à quel point certains sujets sont récurrents : apprendre à savourer le moment présent au lieu de me concentrer sur des résultats futurs, mettre l’artiste aux commandes de mon agenda au lieu de la chargée de communication, ou encore écouter mes rythmes pour éviter l’épuisement…

Accueillir les accomplissements et apprentissages passés avec compassion et curiosité…

L’ancrage : bilan 2023 (et 2022, un peu.)

Je viens de passer deux années difficiles, si je dois me montrer honnête envers vous et la Florie du futur dans cette capsule. Malgré toutes les bonnes intentions notées en janvier 2022, je n’ai pas su savourer autant que je l’aurais voulu, prise dans l’épuisement mental et émotionnel où toute mon énergie se canalisait dans la persévérance à garder la tête hors de l’eau malgré tout.

Je pense, avec le recul, que c’est la kryptonite de ma personnalité indépendante et volontaire : une persévérance qui fait fi de mes limites, de mon humanitude, et qui me pousse dans mes retranchements.

Je suis très reconnaissante de cette partie volontaire et affirmée de moi-même. Cette force de l’âme qui m’a guidée sans faille au fil de mes années de jeune adulte, sortie d’un burn-out en 2016 et permis d’expérimenter, tracer ma route, apprendre et progresser.

Mais j’ai découvert en 2022 et 2023 le revers de la médaille de cette force, ce que l’on appellerait ma faille en narration : à force de me relever sans m’écouter, sans prendre soin de ma propre monture, j’ai fini par m’épuiser.

Les jauges d’énergie totalement vides, il m’a fallu des mois pour reconstruire mes réserves d’urgence tout en continuant à faire face aux changements que la vie nous apporte sans relâche, peu importe l’état du navire.

Alors que commence l’année 2024 et que j’ai enfin pu arrimer le navire au port pour réparer la coque et changer les voiles, je partage cette expérience avec gratitude pour la Florie du passé, qui a tout de même persévéré, et en portant avec moi une leçon précieuse : parfois, la meilleure façon de persévérer, c’est de savoir faire une pause pour recharger les batteries et réaligner le gouvernail.

Photo de Kris Atomic sur Unsplash

Les accomplissements de l’année passée

Malgré toutes les avaries du navire et les tempêtes que la vie m’a apporté, en prenant le temps de revenir sur l’année 2023, je constate que j’ai tout de même de quoi être fière, en tant qu’artiste et être humain :

  • J’ai maintenu la régularité sur la chaîne YouTube, le podcast et la page Patreon, pour laquelle j’ai créé des contenus bonus mensuels et envoyé près de 30 enveloppes de papeterie créative dans le monde entier chaque mois !
  • J’ai tenu la boutique de ma maison d’édition, Café aux étoiles, avec 5 ventes éphémères et plus de 26 (!) lots de papeterie créatives proposés, sans compter les originaux ni les tirages d’art.
  • Nous avons lancé notre premier appel à textes sur le Hopepunk et reçu plusieurs dizaines de participations !
  • J’ai lancé l’extension d’un jeu vidéo et participé à Japan Expo Paris pour la première fois en tant que professionnelle de la communication.
  • J’ai surmonté de grands changements professionnels et osé me diriger vers une vie vraiment indépendante où je ne dépends plus d’une seule source de revenus en communication.
  • J’ai gardé un lien, aussi ténu soit-il, avec l’écriture, en avançant les corrections du mystère cosy de fantasy steampunk l’Office des enquêtes discrètes : On Parie ? et en participant au slowrimo avec le projet de space opera d’aventure Prime d’Obsidienne.
  • J’ai continué à pratiquer la peinture, essentiellement dans mon carnet de croquis, pour m’exprimer et me détendre.
  • J’ai gardé un lien avec mon système d’organisation sereine, notamment via un Bullet Journal plus simple, flexible et rempli de souvenirs.
  • J’ai renoué avec le plaisir de lire depuis 2022 (merci la liseuse), je me suis beaucoup inspirée de lectures diverses, j’ai affiné mes goûts de lectrices et ma plume d’autrice et ravivé mon compte Goodreads.

Mon mot de l’année dernière : MAINTENANT.

Chaque année, je pose une intention avec un mot de l’année, qui colore l’énergie avec laquelle je souhaite aborder ma vie cette année. En 2023, j’avais choisi maintenant, un rappel de me concentrer sur l’instant présent, les moments précieux du quotidien et le plaisir du processus.

Après une année 2022 émotionnellement épuisante, je souhaitais reconstruire mes réserves d’énergie, revenir à moi-même et savourer ma qualité de vie ici et maintenant, au lieu de me culpabiliser de manquer d’énergie.

C’est ainsi que je suis partie en voyage aux quatre coins de la France, j’ai profité des joies de saison, réaménagé divers coins de mon appartement pour savourer les routines ordinaires du quotidien, passé davantage de temps en famille…

Je n’ai pas pu récupérer autant que je le pouvais, apprenant cet été que mon contrat de communication, qui assurait la quasi totalité de mes revenus, allait s’arrêter. Alors que je m’apprêtais à vivre une rentrée enfin énergique, j’ai dû rediriger cet élan vers un point de vie global pour prendre la décision majeure d’oser embrasser totalement une vie d’indépendante, artiste et experte en communication, pour garder la liberté d’user de mon temps et de placer la créativité au centre de mon quotidien…

Photo de Joshua Rodriguez sur Unsplash

Boussole : les plans 2024

Cette année, je pensais prendre conscience d’un point clé de mon système d’organisation, mais en relisant les capsules des années précédentes, je me rends compte que c’est une réalisation qui me revient régulièrement, comme une progression en spirale de mon imaginaire intérieur : certaines plantes doivent être taillées et repiquées plusieurs fois avant d’installer leurs racines plus profondément dans mon monde intérieur…

J’ai donc pris conscience en ce début d’année que poser des objectifs chiffrés sur des projets précis à terminer à une date fixe, cela ne me convenait pas du tout : sans m’aider à mieux travailler, ces buts inatteignables créent du stress et de la pression.

Cette année, j’ai plutôt décidé de me donner une intention et une direction pour chaque domaine de ma vie, comme un point de départ pour définir qui j’ai envie de devenir, pourquoi j’accorde de l’importance à ces facettes de ma vie et dans quelle direction je souhaite progresser.

Bien sûr, j’ai tout de même une liste d’habitudes que je souhaite cultiver et de projets que je souhaite compléter, mais ce sont des listes de référence, des activités avec lesquelles remplir mon temps, plutôt que des objectifs précis à compléter avant une date définie. J’en parle plus en détails dans la Bulle Nomade de janvier 2024 si le sujet vous intéresse.

Mon mot de l’année 2024 : CONFIANCE.

L’intention globale qui sous-tend tous ces domaines de vie cette année, c’est la CONFIANCE. Savez-vous que le mot confiance porte deux traductions possibles en anglais, comme deux facettes de ce concept ?

  • La confiance “TRUST” : faire confiance à quelque chose ou quelqu’un ; placer notre confiance quelque part. Cette année je souhaite placer ma confiance en moi-même, mon avenir, ma capacité à trouver des solutions aux imprévus qui arriveront sans aucun doute, oser placer ma confiance en autrui aussi, alors que je suis si solitaire et indépendante…
  • La confiance “CONFIDENCE” : avoir confiance en soi, être ancré, assuré, bien dans ses baskets et droit dans ses bottes. Cette année, je cultive ma confiance en moi, en tant qu’être humain et artiste. J’écoute mon intuition, mon inspiration, et j’ose porter mon propre drapeau — créer les œuvres qui me plaisent, m’aligner avec les valeurs qui me sont chères, tracer un chemin qui me correspond, qu’il se conforme ou non aux attentes sociales…

Je vous parle plus en détails de mon mot de l’année 2024 dans une discussion vidéo si le sujet vous intéresse.

Quelques graines que je plante cette année…

Plutôt que de parler d’objectifs ou de projets à compléter, je plante des graines dans mon imaginaire intérieur cette année, des intentions (ancrage) assorties de direction (boussole) pour progresser vers la Florie que je choisis de devenir. En voici quelques unes…

  • Savourer ma qualité de vie
  • Cultiver mon écosystème créatif en plaçant les créneaux de créativité au premier plan (création, inspiration, germination des idées…)
  • Créer des œuvres qui portent du sens
  • Honorer ma nature humaine
  • Donner à l’écriture sous toutes ses formes une place de choix
  • Oser partager ce qui me tient à cœur
  • Améliorer les fondations de Café aux étoiles, et, je l’espère depuis le temps, sortir enfin les premiers livres de la collection Café Litté
  • Renouer avec la création de contenus en anglais (ce qui me manque terriblement depuis la fin de mon blog anglophone…)
  • Apprendre et progresser dans les activités que je pratique déjà, peu importent les chiffres ou les algorithmes

Ainsi s’achèvent ces mots de reprise de ce blog, et la capsule de cette année. J’espère que vous avez pris plaisir à découvrir mes mots écrits. Je sais que le format m’avait énormément manqué, alors je chéris ce moment passé en votre compagnie asynchrone.

Dans la même lancée, j’ai prévu de reprendre ma newsletter mensuelle ce mois-ci, renommée notes sereines et également publiée sur le blog pour les personnes qui préfèrent lire en ligne plutôt que de recevoir un e-mail.

J’espère que ces idées vous auront apporté un peu d’inspiration et que vous commencez l’année avec une belle énergie, si vous lisez ces mots au moment de leur publication. Dans tous les cas, je vous remercie infiniment d’être là et d’avoir lu cette capsule jusqu’au bout, et je vous dis à bientôt.

Florie

Photo principale de Ernesta Vala sur Unsplash

2 Comments on “Capsule 2023 : Bilan et projets 2024”

  1. bonjour Florie
    merci de cette capsule 2024.
    je ne me lasse jamais des articles écrits sur les blogs… j’y tiens, comme je tiens au mien.
    bonne année 2024…et au plaisir de suivre ces aventures sereines.
    x
    lisa

    • Bonjour Lisa et merci de ta présence par ici 🙂
      Bonne année 2024 à toi aussi et merci de faire partie des personnes qui continuent à lire des blogs, je trouve que c’est une plateforme précieuse et je suis contente de ne pas être la seule à penser ainsi <3
      À bientôt,
      Florie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *